EN GUISE DE BIO...

Né en France en 1955. Deux ans d'études de Lettres à la Faculté d'Aix-en-Provence.Auteur, traducteur, scénariste BD, anthologiste, rédacteur en chef de revues et directeur de collection à temps plein depuis le début des années 1980. J'ai publié sous les noms de Richard D. Nolane (principalement), Jeffrey Lord (pseudonyme collectif), Don A. Seabury et Olivier Raynaud (mon véritable patronyme). J'ai résidé 12 ans à Montréal, au Québec.

Tout premier texte de SF publié (quel titre et sous quel nom, impossible de me souvenir...) dans un petit journal fait par des élèves, publié au lycée Hoche de Versailles et intitulé Zoo 17. C'était début 1972, me semble-t-il.

Première publication plus ou moins pro dans le n° 23 de la revue de SF et de Fantastique Horizons du Fantastique en juin 1973, sous le pseudonyme de "R. Derek Nolane" qui deviendra assez vite "Richard D. Nolane", ce qui sonne nettement mieux, avouons-le !

(HdF n°23)

Ce sera le début d'un parcours assez classique avec professionnalisation progressive des publications et des activités jusqu'au tout début des années 1980 lorsque je suis devenu collaborateur régulier de la revue Fiction, co-rédacteur en chef de la revue Thriller (axée essentiellement sur le Fantastique et le Policier modernes), auteur de romans sous pseudonyme collectif pour une série « populaire » (Blade) et traducteur.

Au cours des années 1980, je vais glisser de plus en plus de la SF vers le Fantastique. Puis, fin des années 1980, début des années 1990, ce sera vers la BD (premier album avec Jean-Claude Claeys, Lüger & Paix) et le « Paranormal » (qui m'intéresse depuis ma jeunesse). En 1994/95, je ferai aussi une incursion dans les jeux vidéo chez Infogrames.

Depuis le début des années 2000, j'ai repris l'écriture de nouvelles, fantastiques et policières. Et la confection d’anthologies de SF et de Fantastique, pour Rivière Blanche et L’œil du Sphinx pour qui je dirige la revue de bibliothèque Wendigo

Mais sans pour autant laisser de côté le Paranormal (avec, entre autres, trois livres en collaboration chez First puis chez J’Ai Lu) et, surtout, la BD SF/Fantastique avec la série Millénaire aux Humanoïdes Associés (2003-aujourd'hui) qui s'est ajoutée aux 13 Harry Dickson publiés depuis 1992 chez Soleil, chez qui j’ai aussi sorti en 2009 un bel album fantastique sur le Titanic et, depuis 2012, une série d’aviation uchronique sur les armes secrètes nazies, Wunderwaffen (8 tomes déjà parus). La ré-écriture uchronique de l'histoire liée au nazisme s'est poursuivie dans les nouvelles séries Zeppelin's War (2014) et Space Reich (2015). Dernières séries en date, Vidocq (Soleil, 2015), un projet qui me tient à coeur depuis des années et La Grande Guerre des Mondes (Soleil 2016) qui raconte l'attaque des Martiens à Verdun. Mon 60e album BD devrait sortir en 2017.

Depuis 1976, j'ai aussi travaillé pour la presse spécialisée comme rédacteur, critique, auteur d'articles ou intervieweur, dans des publications professionnelles telles que Spirale, Fiction, Thriller, Ere Comprimée, Fantastik, L'Ecran Fantastique, Europe,, Métal Hurlant, L'Inconnu, Vous & Votre Avenir, Le Monde de l'Inconnu, Facteur X, Dossiers OVNIS, Lanfeust Magazine, VSD Hors Série OVNIS, VSD Hors Série Paranormal, VSD Hors Série Espace, SCi-Fi Magazine au au Canada (Québec), Alibis et  Solaris.

J'ai donc collaboré avec des éditeurs vraiment très différents les uns des autres, de Gérard de Villiers à Larousse, et oeuvré sur des sujets aussi éloignés l'un de l'autre que peuvent l'être les OVNI et la littérature fantastique victorienne ou encore les Serial Killers, l'aviation chinoise des années trente ou les Illuminati.

J'ai été pour l'instant publié, tous genres confondus, aux USA, au Japon, au Canada, en Allemagne, en Hollande, en Belgique, Suisse, au Danemark, au Portugal, en Italie, en ex-Tchécoslovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en ex-Yougoslavie, en Suède, en Chine et le serai bientôt en Espagne.

J’ai eu enfin le plaisir d’obtenir le Prix Masterton pour la nouvelle en 2011 pour mon recueil fantastique Séparation de Corps, paru chez Rivière Blanche, collection « Noire » et le Prix ActuSF de l'Uchronie 2014, catégorie BD, pour le T1 de Zeppelin's War.

 


Previous page: ACCUEIL (et dernières parutions)
Page suivante : INTERVIEWS - PHOTOS